Monastères bouddhistes et Temples Hindous




Même si le Dharamsala est connue à travers le monde pour être la résidence du Dalai Lama, le Guru du bouddhisme Tibetain, cette paisible région est aussi connue pour ses anciens temples Hindous. Hindouisme et Bouddhisme coexistent dans cette jolie ville de montagne. Voila notre sélection pour vous:

Tsuglagkhang

C'est la résidence officielle du 14ème Dalai Lama. Le plus incroyable est l'impressionnante architecture du lieu et sa magnifique localisation. La résidence est entourée par les montagnes et les pins. Si vous êtes chanceux où si vous prévoyez votre voyage en conséquences, vous pourrez assister à un enseignement donné par sa Sainteté le Dalai Lama lui-même. Si vous visite ne coincide pas avec sa présence, vous pourrez toujours profiter du calme de l'endroit, parler avec les moines et apprendre des choses sur leur culture.

MONASTERE DE NAMGYAL

C'est le monastère personnel du Dalai Lama et il est considéré comme l'un des lieux les plus sacrés dans le monde. Initialement construit sous le 2ème Dalai Lama au Tibet, Namgyal a été reconstruit au Dharamsala sous le 14ème Dalai Lama après son exile du Tibet. Le monastère se concentre sur la préservation des rituels et pratiques bouddhistes Tibetaines. Quand vous entrez dans le principal hall de prières, vous serez frappés par la statue de Buddha et les murs magnifiquement peints et dépeignants les histoires et l'enseignement de Buddha.

MONASTERE DE GYUTO

Magnifiquement situé avec la chaîne du Dhauladhar en toile de fond, ce monastère tranquille est le siège du bouddhisme tantrique en Inde. Initialement créé en 1474 au Tibet, ce temple a été construit après 1959 au Dharamsala. C'est le temple le plus calme et le plus serein de la ville.

INSTITUT NORBULINGKA

L'architecture de cet édifice est typiquement Tibétaine, dotté de jolie jardin Japonais et de courants d'eau. L'édifice en pierre est décoré avec des arts Tibétains qui font penser à un petit Tibet. Ceux qui souhaitent goûter à la culture, la nourriture, et l'art de l'ancien Tibet, doivent visiter cette perle.

TEMPLE DE BAJINATH

Ce temple est le tombeau de Lord Shiva, 1 des 3 membres suprêmes de la trinité des Dieux Hindous. Le Mandir, ou Temple, a été construit au XIIIe siècle. Excellent exemple d'architecture médiévale Indienne. Les murs du temple sont décorés avec de belles peintures et sculptures des nombreuses divinités Hindous. Les Hindous croient que l'eau du temple possède des propriétés thérapeutiques qui soignent les humains de leurs maladies. Une caractéristique unique de ce temple est la présence de 2 statues Nandi (Nandi est le gardien de Lord Shiva), normalement dans les autres temples de Lord Shiva, il n'y en a qu'une. Les adeptes viennent effectuer un rituel célèbre qui constiste à murmurer leurs souhaits à l'oreille du Nandi, leurs souhaits seront ensuite exhaussés par Lord Shiva.

CHAMUNDA DEVI

C'est la demeure de la Déesse Durga, connue par les locaux sous le nom de Chamunda. Selon les légendes, la déesse a tué 2 démons, Chand et Munda, dans une bataille féroce, elle a donc été nommée par le nom de Chamunda Devi. La statue de la déesse Devi est entourée des 2 côtés par les statues de Lord Hanuman et Lord Bhairo. Les fervent croyant pensent, que prier dans ce tombeau donnera le repos éternel à leurs ancêtres. Le temple lui-même présente une gamme d'images venant de textes sacrés tel que Devi Mahatmyam, Ramayana et Mahabharatha. Ces images décrivent de manière vivante divers aspects de la tradition et du folklore Hindou.

JWALAMUKHI

Ce temple serait vieux de plus de 1000 ans et ne ressemble à aucun autre temple Hindou typique. Dédié à la Déesse Jwalamukhi qui est l'incarnation de la Déesse Durga, le temple ne comporte aucune image ou statue de la Déesse. Les gens adorent une flamme de couleur bleue qui semble émerger des crevasses rocheuses. Le temple tire peut être son nom de ces flammes (le terme Jwala signifie "feu" en Sanskrit). Tandis que les scientifiques pourraient soutenir que ces flammes sont un effet des jets naturels de gaz combustibles sous les roches, les locaux eux, croient que c'est une manifestation de la Déesse. Si vous venez visiter en avril et octobre, ne manquez pas les foires semestrielles de Navrati.

BRAJESHWARI

Aussi connu sous le nom de temple de Vajreshwari Devi ou Vajrayogini. Le mot Vajra signifie "tonnerre" en Sanskrit et le nom Vajreshwari traduit littéralement "la Déesse avec le pouvoir du coup de foudre". Le temple aurait apparement été construit par les rois Pandava, une noble lignée de guerriers dans le conte épique indien de Mahabharatha. Dans le passé, le temple a porté le poids des pillards et des envahisseurs. En 1905, le temple a été complètement détruit à cause du tremblement de terre avant d'être reconstruit sous sa forme actuelle 25 ans plus tard.

Bhagsu Nag

Nommé d'après Raja Bhagsu qui a contruit ce temple, c'est la maison du Dieu serpent et Lord Shiva. Le temple accueille une source d'eau douce et les fidèles croient que leurs pêchés peuvent être nettoyés si ils prennent un bain dans ces eaux. Le temple est entouré de verdure et le paysage alentour est un régal pour les yeux.